Buffet à volonté à Marseille : Marseille: Un funambule traversera le Vieux-Port le 24 Janvier à 19H30

Marseille: Un funambule traversera le Vieux-Port le 24 Janvier à 19H30

Marseille: Un funambule traversera le Vieux-Port le 24 Janvier à 19H30

 Marseille: Un funambule traversera le Vieux-Port le 24 Janvier à 19H30

il a fait la première partie de The Cure à Glastonbury, en Angleterre, devant plus 70 000 personnes. Sept ans plus tard, il a traversé La Tamise, à Londres, établissant un nouveau record mondial, inscrit dans le Guiness Book. Puis, ce fut le Stade France en 2005, les tours de Glasgow en 2007 et les chutes du Niagara en 2010.

Didier Pasquette est funambule. Marcher sur un fil dans des lieux improbables, majestueux et télégéniques, c’est son métier. Samedi soir, il traversera le Vieux-Port sur un câble de 300 m de long et à 30 m de hauteur, pour lancer la 1e Biennale des arts du cirque.

Didier Pasquette raconte qu’il est devenu funambule par hasard. «Un de mes profs, dans mon école de Normandie, a organisé un petit spectacle avec un fil, se souvient-il. Ce n’était pas très haut: 2,50 mètres».

Sans attache

Quelques années plus tard, il fait partie de la première promotion du Centre national des arts du cirque, à Châlons-en-Champagne, avant d’intégrer la troupe Archaos qui a donné naissance au cirque contemporain (et créé le Pôle national des arts du cirque à Marseille).

Depuis, il se balade avec son balancier aux quatre coins du globe, à la recherche d’un nouvel exploit. Samedi, il traversera le Vieux-Port sans être attaché. «Celui qui n’a pas peur avant de marcher sur un câble, c’est un dingue ! Mais la peur, on la garde avec soi, on la met de côté», explique-t-il.

La seule crainte concerne la météo. Le vent en particulier. À 40 ou 50 km/h, le risque devient trop important. Or, les prévisions prévoient un vent à 35 km/h, avec des rafales à 55 km/h. «Je saurai ce qu’il faut faire quand j’aurai posé le premier pied sur le câble », conclu David Pasquette.